Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 12:17

C'est pas clair,
Je tente des trucs nébuleux,
Imagine un dessin d'enfant moche,
Le dessin pas l'enfant,
Quoique ça marche aussi,
Sans les maisons sans fenêtres,
Avec deux types qui se battent en duel,
L'un a un arc, l'autre un cœur vert,
Va comprendre l'idée,
L'arc de cupidon face à l'espoir ?
Possible,
Mais rajoute un feu d'arbre,
Dans un désert bleu sans eau,
Ça te fait un Simon, rien de plus,
Alors compose.

Dénote avec la réalité,
Et dessine moi un mouton,
Une fleur dans un bocal ou une planète,
Une citadelle, ou un homme,

Danse moi une mazurka ou une bourrée,
Offre moi une Brel ou une gims,
Imagine moi l'inconscient ou offre moi la réalité,
Donne moi du rêve contre la paresse,
De l'envie contre la routine,
De l'amour contre l'avenir sûr.

Chante moi les arbres,
Avant de m'en parler,
Crie moi les fleurs, avant de me les arracher,
Pleure moi les pieux,
Avant de me voir en martyr,
Prépare moi un thé avant de me croire.

Plante moi d'embruns,
Avant la marée passe,
Crache moi des insultes avant que les mots doux nous étouffe,
Embrase moi avant que je m'éteigne,
Embrasse moi avant que je m'embrase.

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 12:17

Pas cette fois,
Parce que l'esprit doute, quand le cœur y croit,
Parce que le coeur est prit d'espoir.

Écœuré, l'esprit est fatigué d'exister,
D'entendre le cœur s'exprimer,
Haut les cœurs l'esprit,
Bas les masques le coeur,
Curieux d'être lu,
Le coeur, à nu s'exprime, ouvert,
Alors l'esprit se déguise, en chien noir,
Et délivre sa peur, d'aigreur,
Mais le cœur, épris, s'emplit,
S'escrime et livre ses fleurs.

" Je suis l'esprit,
Le cœur m'épuise,
Il refuse de voir qu'il m'use,
Sa muse me meurt,
Est-ce là la folie d'un homme,
Que de perdre de vue l'esprit ?
De perdre l'esprit, une fois aveugle ?
Je me bâts contre les sentiments,
Ils sont puissants,
J'ai peur"

"Je suis le cœur,
L'esprit ne m'a jamais fait confiance,
Combien de fois ai-je parlé dans le vide,
L'esprit imposant son véto,
Je ne peux que lui répondre ceci :
Pas cette fois."

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 12:16

L'eau qui dort s'est éveillée,
Bousculée par la pression et la chaleur,
L'eau tonne et le ciel déverse sa colère,
Dans son désespoir, l'eau rage.

Vision d'Apocalypse où les tambours de guerre déchirent le silence,
Les seigneurs de guerre, du haut de leurs chevaux,
Traversent le ciel, galopant dans le vent pour venir s'abattre sur terre,
Enflammant tout sur leur passage, détruisant ce qui croise leur chemin,
Les canons de leur navire se mettent en joue, mitraillent quiconque passe,
La terre se creuse sous l'assaut, devenant terrain miné d'obus impitoyables,
L'air se fait électrique, portant avec lui toute la menace de la scène,
Une chevauchée des walkyries, ravageant tout sur son passage,
Vierge de toute indulgence, terrorisant même les enfants,
Les futures victimes se cachent, craignant le flot dévastateur,
Pas un bruit ne se fait entendre, sinon celui du bombardement,
Tout le monde attend la fin.

Quand enfin tout s'arrête, les oiseaux donnent le signal,
La terre panse ses plaies,
La fleur se relève, les arbres s'ébrouent,
Les animaux se sèchent au soleil,
L'air respire de nouveau,
L'eau se calme et se rendort, attendant le voyage retour.

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 12:16

Hey toi ! Tu galères toi ?
Tu espère toi ?
Tes sourires sont des rictus,
Les leurs des bonus ?

Hey toi ! Tu galères toi ?
Tu espère quoi ?
Faire le bien,
Persuadé qu'un jour le bonheur sera tien ?

Hey toi ! Tu galères toi ?
Tu espère toi ?
Tu abreuves d'Amour,
Pour pouvoir en boire un jour ?

Hey toi ! Tu galères toi ?
Tu espère quoi ?
Colorer des vies mornes,
En dépassant tes propres bornes ?

Regarde toi,
Comme tu es beau,
Des étoiles plein les yeux,
Certaines filant le long de tes joues.

Regarde toi,
Comme tu es bon,
A partir en guerre avec pour arme,
Ton coeur, brandit dans la main.

Regarde toi,
Comme tu es vrai,
Quand tu doutes de tes capacités,
A croire que finalement peut être,
Qu'on n'a pas besoin de toi.

Hey toi !
Regarde la,
Comme elle est belle,
La Nébuleuse où tu te trouve,

J'y vis aussi.

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2017 1 25 /12 /décembre /2017 12:15

Va te faire foutre tenebris,
Ce n'est pas d'un chien noir dont j'ai besoin,
Mais d'un loup blanc et de terreau pour le Bonsaï,
Tu ne fais que grossir et le bonsaï se meurt,
Regarde moi, je suis perdu dans la nébuleuse,
Je mors quiconque m'approche,
Et il me tombe des tuiles sur la gueule a chaque pas que je fais.
Oh je survivrai !!
Mais une trêve ne serait pas de trop.

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Admimox
  • : Voici la plupart de mes textes, des plus récents aux plus anciens.
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens